Suivre une formation pour obtenir le diplôme d’État d’ambulancier

diplôme d'eat d'ambulancier

Publié le : 17 avril 20183 mins de lecture

Exercer le métier d’ambulancier n’est pas destiné à tout le monde. Pour devenir ambulancier, il est obligatoire d’obtenir le Diplôme d’État d’ambulancier ou DE ambulancier. Pour cela, le candidat doit suivre une formation particulière auprès d’une institution habile à proposer les cursus obligatoires. Voici plus d’infos sur les formations à suivre.

Les pré-requis pour suivre la formation

Contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent penser, le baccalauréat n’est pas obligatoire pour devenir ambulancier. Cependant, ce diplôme permet de surpasser les épreuves d’admission. Les pré-requis pour la formation en ambulancier sont :

– Le brevet des collèges ;

– Le permis de conduire B valide depuis plus de 3 ans ;

– La mention conduite d’ambulance ;

– L’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence, niveau 2 ;

– Le certificat médical de vaccinations.

Ensuite, le candidat doit passer les épreuves d’admission. À l’issue, il doit suivre une formation pour obtenir le DE ambulancier.

Nous vous recommandons : Les étapes à suivre pour suivre une formation d'auxiliaire ambulancier

Les modules de formation qui conduisent au DE ambulancier

La formation qui permet d’obtenir le DE ambulancier se déroule en 18 semaines, dont des séances théoriques et pratiques. Durant la formation, les candidats seront amenés à assister à des cours magistraux et à effectuer des travaux dirigés. La formation est dispatchée en 8 modules :

– Dans toute situation d’urgence, assures les gestes adaptés à l’état du patient ;

– Apprécier l’état clinique d’un patient ;

– Respecter les règles d’hygiène et participer à la prévention de la transmission des infections ;

– Utiliser des techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des patients ;

– Établir une communication adaptée au patient et à son entourage ;

– Assurer la sécurité du transport sanitaire ;

– Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins ;

– Organiser les activités professionnelles dans le respect des règles et des valeurs de la profession.

Pour pouvoir suivre la formation, le candidat doit passer les épreuves d’admission auprès d’un établissement habilité à proposer la formation en ambulancier.

Les épreuves d’admission à la formation

Les épreuves d’admission à la formation d’ambulancier conduisant au DE sont les suivantes :

– Épreuve orale d’admission : un exposé sur un texte de culture générale en rapport au domaine sanitaire et social ainsi qu’un entretien avec un jury ;

– Épreuve d’admissibilité : un stage de découverte de la profession et une épreuve écrite.

Plan du site