Quand et comment utiliser un garrot tourniquet ?

garrot tourniquet

Publié le : 21 juin 20195 mins de lecture

Le garrot tourniquet n’est autre qu’un outil utilisé sur les victimes présentant une blessure avec une forte hémorragie externe. Pour faciliter son utilisation, il a été façonné de manière à être rapide et pratique à poser en cas d’interventions en urgence.

Quand doit-on poser un garrot tourniquet ?

Le garrot tourniquet ou garrot tactique est un outil pour arrêter une hémorragie. Il est conçu avec un système de blocage doté d’une vis de sécurité pour éviter un desserrage accidentel. La pose de garrot tourniquetest recommandée en cas d’importante hémorragie externe en tant que gestes de premier secours. Elle est alors conseillée en dernier recours si la compression manuelle est inefficace ou impossible. Pour information, le Combat Application Tourniquet ou garrot tourniquet C.A.T est celui utilisé par les armées dans leur intervention militaire.

Comment poser un garrot tourniquet ?

Pour poser un garrot tactique, il faut d’abord se munir de gants à usage unique pour protéger les mains. En posant un garrot entre le cœur et la plaie d’une victime, son flux sanguin sera interrompu. Posez alors le garrot soit à la racine du bras, s’il s’agit d’une hémorragie du membre supérieur, soit à la racine de la cuisse si c’est le membre inférieur qui est blessé. Il ne faut jamais le poser sur une articulation. Vous devez ensuite bien entourer de la sangle le membre atteint, le mettre après dans la boucle pour permettre au garrot de bien entourer ce membre en question. Tirez alors fermement en utilisant le système velcro. Il est temps de tourner la tige pour arrêter le saignement. Vous devez savoir qu’avec un garrot tactique, il est nécessaire de serrer avec le bâton, jusqu’à ce que l’hémorragie s’arrête, pour maintenir le garrot en position évitant ainsi un desserrage accidentel. Pour bloquer le système de serrage, vous devez insérer le bâton dans le crochet rigide. Il ne vous reste plus qu’à sécuriser le système. Pour cela, rabattez le velcro sur le deuxième crochet rigide. N’oubliez pas de surveiller l’arrêt du saignement. Il est important de bien noter l’heure où ce matériel a été mis en place.

Il est strictement interdit de retirer le garrot. Cet acte est réservé aux professionnels de santé. En effet, une fois que la tension du garrot est relâchée, les différentes toxines accumulées au niveau du membre blessé sont immédiatement libérées dans le corps au risque d’aggraver l’état de la victime. Vous devez savoir que ce matériel médical doit être retiré dans les deux heures qui suivent sa pose, sinon, une lésion nerveuse se formera risquant la paralysie du membre. Pour éviter cet accident, il est nécessaire que l’horaire de pose du garrot soit indiqué sur celui-ci. Il y a d’ailleurs, un espace conçu à cet effet. De même, il est important que ce matériel médical soit bien vu par tous pour qu’il ne soit pas oublié. Notons bien qu’il est très important de toujours allonger la victime pour ne pas couper toute la circulation sanguine. Avec cette position, le corps peut encore permettre une circulation de la masse sanguine restante qui peut alors continuer à remonter vers les organes vitaux.

Quel garrot tourniquet choisir ?

Pour une utilisation optimale, il est conseillé de choisir un garrot qui est doté d’une vis de réglage ou d’une vis de sécurité pour avoir une compression efficace et empêcher un desserrage accidentel. Il faut également que celui-ci soit facile à mettre en place et permet un rapide desserrage. Il doit aussi être robuste, le mieux est de choisir un garrot ayant une bouclerie en métal. D’ailleurs, cette boucle doit pouvoir bien fonctionner même s’il y a salissure.

Plan du site