Quelles chaussures médicales/sabots médicaux choisir ?

chaussures médicales sabots médicaux

Publié le : 11 mars 20198 mins de lecture

Lorsque l’on travail dans la fonction hospitalière, les chaussures médicales font partie intégrant de la tenue de travail, au même titre que la blouse médicale, le pantalon médical ou que le stéthoscope. Il est important de bien les choisir, car au delà de leur rôle protecteur pour les pieds, les chaussures médicales peuvent parfois nécessiter des caractéristiques particulières dans des professions comme celles d’infirmière/infirmier ou aide soignant(e), où l’on est en station debout ou en mouvement la majeur partie de la journée.

Les différentes chaussures médicales

Qu’il s’agisse de chaussures médicales pour femmes, ou de chaussures médicales pour homme, un grand choix de modèles est proposé. Il est important de bien les choisir, en fonction des différents besoins de protection des pieds liés au secteur ou à l’établissement ou l’on exerce.

Les chaussures médicales style “crocs”

Ces chaussures de travail sont certainement les plus appréciées des infirmières ; très légères (elles ne pèsent pas plus de 300 g), elles sont moulées dans une résine cellulaire spéciale, la Crolsine,  pour offrir des chaussures à la fois légères et confortables, anti-odeurs, antimicrobiennes et recyclables. Les petits trous dans la chaussure la chaussure permettent aux pieds de respirer, et la semelle amortissante atténue la pression exercée sur les pieds, les jambes et réduit ainsi la fatigue liée à la station debout.

Le petit défaut de ces chaussures pour infirmière réside justement dans ces petits trous, qui induisent le risque d’infiltration de certains liquides. Elles sont donc proscrites pour le personnel exerçant en bloc opératoire.

Les baskets d’infirmière ou d’infirmier

A la fois confortables et plus esthétiques que les crocs, les baskets d’infirmière sont majoritairement équipées d’une semelle antidérapantes. Comme elles sont entièrement fermées, elles ne laissent pas de liquide s’infiltrer et permettent un bon maintien du pied. La plupart des modèles sont respirants, et vous pouvez y ajouter une semelle amovible orthopédique à l’intérieur pour soulager vos pieds sensibles. Proposées dans un grand choix de couleurs, elles sont très faciles à assortir avec toutes les tenues d’infirmière.

Cependant, comme elles sont plates, elles peuvent, à force de station debout répétée et de piétinements, entraîner des maux de dos.

Les sabots médicaux à semelle en bois

Les sabots médicaux avec semelle en bois bénéficient d’une forme qui favorise une bonne posture, mais également une bonne circulation sanguine pour un plus grand confort des jambes et des pieds. Ils sont dotés d’une semelle anti-dérapante.

L’inconvénient réside cependant dans le poids un peu plus élevé de la semelle en bois.

On peut distinguer plusieurs modèles : des sabots médicaux perforés et des sabots de bloc non perforés.

Les sabots de bloc offre l’avantage de recouvrir intégralement le dessus du pied, le protégeant ainsi de tout risque de pénétration ou de projection (éclaboussures de produits chimiques, chutes de matériaux ou de seringues, …), tout en conservant leur propriété de respirabilité grâce à l’ouverture du talon. Quant à la couleur, reste à savoir si l’établissement dans lequel vous travaillez autorise les sabots de bloc de couleur, ou si vous ne devez porter que les sabots de bloc blancs traditionnels

Les sabots médicaux perforés offre un confort plus grand et un niveau de respirabilité plus élevé (meilleure élimination de la transpiration et des mauvaises odeurs). Un grand choix de couleur est proposé pour ces chaussures professionnelles médicales, pour vous permettre de les assortir avec tous vos vêtements médicaux.

Nous vous recommandons : Blouse blanche chimie : un vêtement indispensable dans l’univers du médical

Les différentes normes des chaussures médicales

Les chaussures médicales doivent respecter la norme EN ISO 20347, qui spécifie les exigences fondamentales relatives aux chaussures de travail qui n’exigent pas de protection contre les risques mécaniques comme les choc ou écrasement.Contrairement aux chaussures de sécurité, ses chaussures de travail ne possèdent pas d’embout de protection. (Catégorie O).

Ainsi, le personnel du milieu hospitalier et les employés médicaux se doivent de porter des chaussures médicales qui protègent contre les risques de dérapage sur sol en céramique, acier, ou en présence d’hydrocarbure, ce qui correspond à la norme de sécurité additionnelle SRC.

Comme pour les chaussures de sécurité standards du milieu de l’industrie, des normes spécifiques peuvent être ajoutées, comme :


– des propriétés antistatiques (Catégorie A),

– un absorbeur de chocs au talon (Catégorie E),

– une semelle antiperforation (Catégorie P)

– une semelle de contact résistante à la chaleur de contact (Catégorie HRO)

– une isolation au froid (Catégorie CI) ou au chaud (Catégorie HI)

Même si la majorité des personnels hospitaliers portent de chaussures médicales normées EN 20347,  on trouve également des chaussures médicales de sécurité, portant la norme EN 20345. Ces chaussures sont équipées d’un embout de protection résistant à des chocs jusqu’à 200 joules.

Dans le même thème : Commander des couvertures bactériostatiques chez un spécialiste en ligne

Nos conseils pour choisir vos chaussures et sabots médicaux

Comme les chaussures de sécurité le sont pour les professionnels de l’industrie, les chaussures médicales font partie intégrante de votre tenue de travail. Également véritable équipement de protection, elles se doivent de vous offrir un confort permanent et une très grande respirabilité, pour vous éviter les maux de dos ou problèmes aux pieds et aux orteils type mycoses, verrues, ampoules…

Choisissez des modèles confortables, à la forme ergonomique; évitez les talons de plus de 25 mm, mais évitez également les formes trop plates ; privilégiez les semelles compensées pour pallier les maux de dos.

Pensez également que vos chaussures devront être lavées très régulièrement, d’une part pour des questions d’hygiènes, d’autre part car vous risquez de les tâcher en manipulant différents produits type Bétadine. Choisissez donc des modèles qui se nettoient facilement, et résistant aux nombreux lavages. Il est également important d’en avoir 1 ou 2 paires de rechange ; on ne sait jamais.

Maintenant que vous avez trouvé vos chaussures médicales, ou sabots médicaux selon vos préférence, il ne vous reste plus qu’à trouver la blouse ou la tunique médicale, et le pantalon médicale à leur assortir. A moins que ce ne soit l’inverse…

Plan du site